Programmation des 17èmes JFE (2012) – Révolte(s)

MARDI 3  AVRIL 2012

 

20h @ Utopia :

« Tahrir » de Stefano Savona, 2012 (91 min) – France / Italie.

tahrir

Intervenante: Laurence Kotobi, maître de conférences en Anthropologie à Bordeaux 2.

Comment parler des révoltes sans évoquer les Printemps arabes? Tahrir de Stefano Savona est une chronique plongée au coeur de la révolution égyptienne où l’on peut suivre jour après jour le mouvement de colère de ce peuple. Le réalisateur s’est immergé dans cette place en temps réel en filmant et en suivant la progression de cette révolte.

 

MERCREDI 11 AVRIL 2012

 

12h30 @ Bordeaux 3 :

« Boulaq » de David Morandini et Fabio Luchini, 2011 (26min) – Italie.

affiche boulaq

Dragoss Ouédraogo, enseignant en Anthropologie visuelle, Michelle Pédezert, réalisatrice et paysanne des villes et Galila El Kadi, Architecte-Urbaniste, Directrice de recherche à L’IRD.

Boulaq Abu-el-Ela est un quartier du centre historique du Caire, non loin de la place Tahrir, qui a vu et vécu les évènements de la révolution. Les habitants revendiquent leurs droits d’habiter dans ce quartier et luttent contre le gouvernement qui veut y construire des infrastructures touristiques. La révolution qui se passe sur la place Tahrir ainsi que dans le reste du pays leur donne de l’espoir…

 

17H @ Réseau Paul Bert :

« Home Squat : Le wagon des punks », de Larbi Benchiha, 2004 (55 min) – France.

Intervenants : Comité du Droit Au Logement (DAL) et Paul Patou, activiste autonome.

Le réalisateur nous amène en Bretagne, auprès d’individus catégorisés de « punks ». Ce groupe d’individus est pris par un sentiment de contestation des politiques de logement. Leur volonté de participation aux politiques est matérialisée par l’ouverture de squats. Les squats sont en général des appartements laissés vides et qui se trouvent réinvestis par la présence d’occupants sans autorisation législative.

 

JEUDI 12 AVRIL

 

12h30 @ Musée Ethnographique de Bordeaux 2 :

« Doubout » de Rodney Passave, 2010 (58 min) – Guadeloupe.

Intervenants : Etudiants, lecture du Manifeste pour les produits de haute nécessité et Bernard Chérubini, Anthropologue, Maître de conférence ISPED, Université Bordeaux 2.

Janvier 2009 un collectif, le LKP (collectif contre l’exploitation outrancière) lance une grève générale qui fait suite à des manifestations protestants contre le prix de l’essence. Après cinq semaines de grève, l’information circule en France et le Président commence à prendre en considération et à s’occuper du problème. Le ministre d’Outre-Mer de l’époque Yves Légo est envoyé sur place, en même temps qu’environ 400 gendarmes. Le film porte sur les interrogations d’un guadeloupéen résidant en France, qui décide de retourner en Guadeloupe afin de trouver des réponses à ces conflits. Il aborde la question de mai 67, d’Eli Domota secrétaire générale du LKP, de la discrimination raciale, du chômage frappant les jeunes notamment, et le problème des prix et des importations.

 

19h @ Boulevard des Potes :

« Por Un Pedacito De Tierra », de Maria Van Munster & Cyril Crusso, 2011 (65 min) – France/Argentine

Intervenants : Julien Bonnet, Maraîcher en agriculture biologique, Maria Van Munster, Réalisatrice et Frédéric Latour, Militant associatif (Brigades de la Paix Internationale).

Por un pedacito de tierra reflète la violence de la globalisation qui s’abat sur le savoir-vivre, le savoir-faire et le savoir-être des paysans argentins. Culture intensive, exportation, privatisation des terres, expulsions des petits producteurs touchent de plein fouet l’identité paysanne. Violence qui amène certains paysans à s’organiser et à se battre afin de garder ce qu’il leur reste. « La terre appartient à ceux qui la cultivent. »

 

VENDREDI 13 AVRIL

 

12h30 @ INSEEC :

« Grèce : Les Braises de la révolte », de Cyril Lafon, 2010 (58 min).

Intervenants : Pierre Sintès, Maître de conférences à l’université d’Aix-en-Provence et Alexandra Sarantou, Etudiante grecque.

En décembre 2008, la Grèce s’enflamme après le meurtre d’Alexis Grigoropoulos, adolescent de 15 ans tué par la police. Manifestations, échauffourées avec la police et dévastations de magasins, Athènes vit un véritable chaos révolutionnaire. Néanmoins, ces journées pour les protagonistes ont aussi représenté des moments de vie intenses et d’unité politique. Ce film interroge la mémoire de ces évènements et présente une des révoltes des plus médiatisées de notre temps, dans un regard au plus proche de la société grecque.

 

19h30 @ Tchaï Bar :

« Luma Jaffe Jaffe Askan Wi », Collectif « 3ème porte à gauche », 2012 (22 min) – Sénégal.

Intervenants : Abdourama Ndiaye, Enseignant – Chercheur en Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés (ADES) et Issa Troy Khadafi Gnabode, Représentant du collectif « Y En A Marre » en France.

Luma jaffe jaffe askan wi (wolof), qui se traduit en français par « la Foire aux Problèmes » est un court-métrage poignant réalisé par le collectif la troisième porte à gauche pour le mouvement citoyen « Y’en a marre ». Il a été diffusé place de l’Obélisque à Dakar à l’occasion de la Foire aux Problèmes dans le but d’interpeller les divers candidats à la présidentielle sur les problèmes quotidiens rencontrés par les Sénégalais. Riche récolte de témoignages de ces citoyens qui se révoltent et dénoncent les inégalités et les conditions de vie trop difficiles qu’ils endurent, Luma Jaffe Jaffe Askan Wi est avant tout un ras le bol général, un appel au secours et à la reconnaissance pour une vie meilleure.

 

SAMEDI 14 AVRIL

 

De 14h à 16h : VISITE REVOLTEE !

Proposée par une étudiante en Histoire de l’Art sur le Patrimoine.

Déambulation dans les rues des Bordeaux, à la découverte du patrimoine bordelais, symbole de la révolte à Bordeaux.

— Départ Porte Cailhau –

17h @ Broca 4 :

« Etats-Unis d’Afrique » de Yannick Létourneau, 2011 (75min) – Québec.

Etats_Unis_d_Afrique

Intervenante : Anna Cuomo, Etudiante en Master 2 EHESS en Anthropologie sociale.

« Mon Afrique est riche, mais les Africains n’en profitent pas. L’Afrique n’est pas pauvre, elle est appauvrie. » Ces deux phrases provenant d’Awadi résonnent tout au long du film. Ce dernier est un chanteur hip-hop très engagé qui veut, avec sa musique, réveiller les consciences de l’idéal d’une Afrique unie et libérée. Le film de Yanick Létourneau, fort en émotion, présente la volonté de la musique hip-hop à faire changer les idées et les politiques à travers l’Afrique entière.

 

20h30 @ Broca 4 : CONCERT

affiche_concert

  • TDLM
  • JAHDDICT
  • O’STYL
  • Et des surprises…

— Gratuit —

LUNDI 16 AVRIL

19h30 @ Bordeaux 2 :

« Fin de Concession », de Pierre Carles (128min) – France.

Ectac.Fin-de-concession-Film-de-Pierre-Carles.03

Intervenant : Pierre Carles, Réalisateur documentariste.

« Fin de concession » est le troisième volet de la critique des médias entrepris par Pierre Carles. Après, « Pas vu pas pris » et « Enfin pris », ce documentaire nous conduit à poser notre regard sur la privatisation de TFI. Pierre Carles et son équipe questionnent le fait qu’aucune chaîne de télévision n’a enquêté sur les conditions d’achat de la première chaîne par le groupe Bouygues et encore moins sur les relations de ce dernier avec Nicolas Sarkozy… La méthode choisie par Pierre Carles reste la même : la confrontation avec les responsables de l’information. Stratégie qui ne se passe pas comme prévue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s